Entre deux Montrachets

Le Mont Ventoux est connu sous différents sobriquets comme le Géant de Provence, ou le moins usité, Mont Chauve (ou Montrachet).

 

Pour « ceux qui coulent en leur coeur la chaude liqueur de la traille », le Montrachet est un vin blanc très connu pour être un des plus fameux au monde. La montagne portant le même nom, l’est tout autant pour les cyclistes. Et c’est vrai qu’en matière de vin, la région autour de Vaison-La-Romaine n’est pas en reste.

C’est de là dont nous partons, Alexandre et moi pour une rencontre livresque le temps d’un week-end de Mai. Nous avons appris par une amie commune que l’écrivain et voyageur Claude Marthaler, un suisse de 60 ans qui a dédié sa vie au voyage à vélo et qui a écrit de nombreux ouvrages « cyclophilosophique » s’est installé dans le Luberon près de Saint Saturnin lès Apt.

La rencontre est organisée : Claude et sa compagne, Martina nous reçoivent chez eux, à « La Source ». Nous enfourchons nos montures pour nous rendre par juste moyen (by fair mean), c’est à dire à vélo, chez eux.

Comme référence livresque, voyager autour du Ventoux, me fait souvent penser au « Seigneur des Anneaux ». Nous nous imaginons Hobbits allant rendre visite au grand sage Gandalf le Gris pour recevoir ses précieux et sages conseils. Les paysages changent et comme la carte qui figure en première page sur le roman le plus célèbre de Fantasy, les territoires autour du Ventoux s’égrainent.

Sur 85 km et 1500m D+, nous passons des riches collines où la vigne règne, au gorge du Toulourenc et le côté sauvage de la face Nord de la Montagne apparaît.

Le haut plateau couvert de champs de Lavande et d’épeautre s’apparentant au territoire de ROHAN.

La longue descente sur le flanc sud et sur le très verdoyant fertile Luberon est juste merveilleuse et semble sans fin. Vient comme une récompense « La Comté », La Source, le partage, les rires, les grenouilles, une nuit à la belle étoile et la bonne est saine nourriture.

Texte : Vincent Reboul

Photos : Alexandre Mouratille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *